15 août 2015

Chaque année au 15 août se tient à Bourail, environ 160 km au nord de Nouméa, la grande Foire agricole et fête de la Brousse calédonienne.

Les animations durent 3 jours: concours agricoles, expositions, jeux et attractions, podiums, et - clou de la fête - le grand Rodeo de Bourail, clôt les festivités le dimanche après-midi.

Pour notre modeste part, G. et moi avons sacrifié au rituel la journée du samedi. 

Compte-rendu en photos, non exhaustif hélas, de cette superbe journée dont j'essaie de partager les meillleurs moments.

 

Accès au parking:
A la Foire de Bourail

Patience! Le champ de foire, c'est tout en bas, là-bas...

A la Foire de Bourail

Enfin, nous y sommes.

A la Foire de Bourail

Accueil par la fanfare militaire...

Bon, c'est un peu décontracté.

A la Foire de Bourail

 Le défilé des animaux primés la veille, touche à sa fin.

Heureusement, il y a encore la clôture avec les chevaux.

​   Je n'y connais rien, mais j'admire l'allure et la beauté de ces animaux, triés sur le volet.

 

Celui-ci semble pressé de retrouver l'écurie.

Celui-ci semble pressé de retrouver l'écurie.

D'autres paradent volontiers.
D'autres paradent volontiers.
D'autres paradent volontiers.

D'autres paradent volontiers.

A l'unisson

A la Foire de Bourail

Poursuivons notre tour d'horizon

Ici et là, des stands pour tous les goûts

A la Foire de Bourail
A la Foire de BourailA la Foire de Bourail

Un slogan bien de chez nous

A la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Ici nous allons trouver notre bonheur pour la pause-déjeuner:

A la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Mais d'abord rendons visite à nos amis les animaux

Les chiens de bétail occupent une place de choix.

Je déplore néanmoins l'exiguïté de leur box, enfin, ce n'est que pour 3 jours..

 

Ici un bouvier australien, très prisé en NC, où on l'appelle chien bleu.

Pas de troupeau, sans un ou plusieurs chiens bleus.

A la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Le Brahmousin, vous connaissez?

C'est un croisement de vache brahmane résistante aux maladies tropicales et à la chaleur avec la limousine, race hautement productive et à grande qualité de viande.

L'élevage bovin est ici essentiellement axé sur la viande.

La production laitière est confidentielle

Chacun appréciera les qualités esthétiques à son idée, mais n'ont-ils pas de beaux yeux?

A la Foire de BourailA la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Le cochon calédonien vaut bien un détour.

Madame Truie sacrée championne de race, conserve une allure guillerette, contrairement aux mâles voisins complètement fourbus.

A la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Ce coq a obtenu le premier prix

A la Foire de BourailA la Foire de Bourail

Mais j'aime bien aussi celui-ci

A la Foire de BourailA la Foire de Bourail

Quant à celui-là,

quel caractère!

Des nouvelles du podium

Notre célèbre Guy Raguin et les mômes calédoniens. Ca rappellera de bons souvenirs à beaucoup.

(cliquer sur la photo)(cliquer sur la photo)

(cliquer sur la photo)

Les groupes de danse polynésienne sont de toutes les fêtes.

A la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Voyons maintenant ce que nous réserve le hall de l'agriculture

.

La saison des oranges bat son plein.

Elles sont accompagnées d'ananas et fruits de la passion - appelés ici pommes lianes.

Devant les fruits, des tarots et des chouchoutes ou christophines ou chayotes. C'est une liane très prolifique dont les fruits ont une saveur et une consistance rappelant le fond d'artichaud. 

Sur le 2ème plateau, un corosol, fruit très savoureux, surtout en sorbet.

 

A la Foire de BourailA la Foire de Bourail

La culture traditionnelle est dignement représentée avec de nombreuses variétés de tubercules, dont la vedette est évidemment l'igname.

Surprenant, l'igname serpent

A la Foire de BourailA la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Sympa le stand de l'agriculture bio

A la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

N'oublions pas le café et le miel calédoniens.

Excellent le second.

Le café a connu son heure de gloire. Au début des années 80 la production suffisait presque à la consommation du territoire. Mais après les évènements de 85, les caféries sont pratiquement tombées en ruine et, seulement depuis quelques années, la culture reprend doucement sur la côte ouest. 

A la Foire de Bourail

Côté gastronomie, nous sommes gâtés avec: 

1°) la charcuterie de tradition française

2°) Le bougna de tradition mélanésienne enveloppé dans une feuille de bananier et longuement chauffé sur les braises du four canaque

Ici le bougna a été enveloppé dans une seconde feuille de palmier, plus solide pour le transport.

3°) des gourmandises  aux recettes venues de tous les horizons: Europe, Asie, Pacifique... 

Faute de pouvoir les goûter, toutes ces belles couleurs réjouissent quand même la vue et le coeur 

A la Foire de Bourail
A la Foire de BourailA la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Que de couleurs au rayon horticulture!

A la Foire de Bourail
A la Foire de BourailA la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Plantes de la forêt et orchidée indigènes

A la Foire de BourailA la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Mention spéciale aux exposants les plus souriants

A la Foire de Bourail
A la Foire de Bourail

Dans la foule,

Un beau chapeau!

des gosses

et des ballons

En attendant la scène ?

Rien n'empêche 2 philosophes

de philosopher

<><><><><><><>

Une des épreuves phare de la foire est le trial 4X4

émotions garanties

A la Foire de BourailA la Foire de Bourail
A la Foire de BourailA la Foire de Bourail
A la Foire de BourailA la Foire de Bourail

Une dernière photo avant de repartir, et bye bye Bourail 2015

En route vers Nouméa

A la Foire de Bourail

P.S.: Images du rodeo 2014

Retour à l'accueil